verts-CR31

Ne détruisons pas les habitats alternatifs, soutenons - les!

S
outien des élu-e-s EE-LV à Frédéric Liévy

Mardi 22 février à 8h30,  Frédéric Lievy  est convoqué au Tribunal correctionnel de Toulouse où sera jugé son droit à habiter avec sa famille sur sa propriété et à y avoir une activité économique. Le procureur requiert 3000 euros d’astreinte par jour envers ce voyageur sédentarisé, installé en 2007 en résidence mobile sur une parcelle agricole dont il est propriétaire pour mener à bien son projet d’élevage avicole bio. Le Maire refuse de  viabiliser le terrain, de reconnaître son statut d’agriculteur et trois demandes de permis de construire d’abris légers pour un logement conforme aux besoins de son exploitation.


Les élu-e-s Europe Ecologie-Les Verts renouvellent leur soutien à Frédéric Liévy, seront présents lors du procés et appellent à se rassembler demain matin à 8h15 devant le Tribunal correctionnel pour plaider pour le droit au logement y compris dans des habitats mobiles bientôt proscrits par la loi LOPSI 2 . A l'heure où nous connaissons une crise du logement désastreuse, une désertification des territoires ruraux, et un réel besoin d'agriculture biologique, il est temps de soutenir des projets tels que celui de Frédéric Liévy plutôt que de les condamner. 



 

Guillaume Cros, Président de Groupe

Comments