Sursis‎ > ‎

La lutte continue

La lutte pour l'habitation de Fredo Liévy continue

(la dépêche du 07/02/11)


Fredo Liévy et une dizaine de membres de son comité de soutien (32 organisations dont le MRAP, le DAL, la LDH) sont venus à la rencontre des habitants de Frouzins, ce dimanche matin sur le marché. Ce membre de la communauté des gens du voyage sédentarisé, vit dans un cabanon et une caravane, élève des poules et récolte des fruits sur un terrain agricole, alors qu'il « n'est pas répertorié comme exploitant agricole », selon le maire (PS) de Frouzins, Alain Bertrand. Suite à une contravention pour manquement aux règles de l'urbanisme, le tribunal correctionnel peut obliger Fredo Liévy à détruire son habitat et son exploitation. Le maire de Frouzins s'est porté partie civile. La décision sera rendue le 22 février. « La commune souhaite simplement faire respecter le règlement d'urbanisme applicable à tous et interdisant les constructions dans cette zone », explique le maire.

Pour les membres du collectif de soutien, M. Liévy habite un « terrain familial pour gens du voyage sédentarisés, montré en exemple par le Syndicat mixte pour l'accueil des gens du voyage dans le département. M. Bertrand veut simplement appliquer la loi de Sarkozy, la Loppsi 2, avant l'heure. »

Lire l'article

Comments