Communiqué de Presse

Dominique LIOT (06 81 18 50 22 ou 06 64 36 12 29)

Collectif de solidarité avec Frédéric LIEVY

Commune de Frouzins, Haute Garonne   

                                                                               Tournefeuille, le 2 février 2011

Mesdames et Messieurs les journalistes,

 

RAPPEL : Vous avez sans doute eu écho ou fait vous-même un reportage à propos de M. LIEVY, de la communauté des gens du voyage, militant associatif, qui a décidé il y a quelques années de se « sédentariser » sans renier sa culture de voyageur. Très apprécié de tous ceux qui le connaissent, Frédéric a décidé d’élever des poules et chapons sur une parcelle agricole qu’il a achetée et d’en faire son principal revenu.

Pour la sécurité et les besoins de son élevage, il a décidé de s’installer avec sa famille sur sa parcelle et d’y installer sa caravane, son mobil home, ses sanitaires et son local pour la vente des poules, le tout dans un parfait état de propreté. Cela s’appelle un terrain familial pour gens du voyage sédentarisés et est montré en exemple par le SIEANAT comme modèle à développer ainsi que par de nombreuses associations comme la FNASAT au niveau national.

Tout se serait passé comme pour n’importe quel petit agriculteur si Frédo n’avait pas été voyageur. Car le maire – qui revendique son opposition à tout terrain familial sur sa commune – a décidé depuis des années de le faire partir (refus de l’alimenter en eau potable, complications du fait de la commune pour l’accès à l’électricité, refus des permis de construire demandés en bonne et due forme, contestation de son statut d’agriculteur, etc…).

Et voilà que M. Bertrand, maire de Frouzins et vice président du Conseil Général porte plainte auprès de la préfecture et se porte partie civile dans la demande du préfet au TGI de se prononcer le 22 février pour la « suppression » de son habitat et son élevage. L’application avant l’heure de la loi LOPPSI 2 de Sarkozy, en quelque sorte.

« Un collectif s’est donc constitué pour refuser l’inacceptable, composé à ce jour de 32 organisations essentiellement associatives : Goutte d’eau, CCPS, FNASAT, RESF 31, Terr’Eau, LDH Toulouse, Handi Social, Enfants de Don Quichotte Toulouse, DAL 31, Cinéma Utopia Tournefeuille, MRAP, ATTAC Toulouse, CSF 31, Groupe Amitié Fraternité, Halem, Collectif anti-LOPPSI 2 Toulouse, CCFD TS 31, Comité de Liaison Intercollectifs de soutien aux personnes privées de papiers (CLIC), Collectif Sans papiers de Cugnaux, NSD 31, CRHA 31, FSU 31, Solidaires 31, CNR 31, Les Alternatifs 31, EELV Midi Pyrénées, Gauche Unitaire 31, FASE 31, NPA 31, PG 31.

Ce collectif a demandé à Pierre Izard, Président du Conseil Général 31, d’intervenir en tant que cosignataire du Schéma Départemental pour l’accueil des Gens du Voyage « pour que Frédo et sa famille puissent continuer à vivre à Frouzins de leur activité agricole, sur le terrain qui leur appartient » et de recevoir une délégation du collectif. Au-delà du cas de Frédo, il demande à ce que le CG 31 intègre dans le nouveau Schéma qui sera signé en avril 2011, son engagement à subventionner les implantations et aménagements de terrains familiaux et revendique son soutien actif au développement des terrains familiaux, dont celui de Frédo.

Outre sa présence au procès le 22/2 à 8H30 au TGI si la procédure se poursuit, le collectif va rencontrer les habitants de Frouzins ce dimanche 6 février à l’entrée du marché pour leur faire connaitre la situation, de 9H30 à 12H30 et samedi 12 février après midi dans les quartiers. D’autres initiatives seront ensuite décidées. »

Pétition en ligne : droit de l’homme)